Sèche-cheveux, comment ça marche ?

Meilleur ami de toutes personnes à longue chevelure, le sèche-cheveux est un appareil indispensable qui peut aider dans de nombreuses situations. Il s’agit d’un accessoire électromécanique qui, comme son nom l’indique, permet de sécher les cheveux. Celui-ci diffuse de l’air chaud et froid pour accélérer le processus de séchage par rapport à l’air libre. Cet article présente tout ce qu’il faut savoir concernant cet équipement bien utile en coiffure.    

Sèche-cheveux, comment ça marche ?

Le sèche-cheveux est un matériel qui a été inventé en 1926 par Léon Thouillet. Il se base sur le même principe que les autres instruments de séchage capillaire qui ont été inventés quelques années auparavant. En effet, le français Alexandre Godefroy a déjà eu l’idée d’un appareil d’assèchement rapide de chevelure en 1886. Son principe consistait à relier la chaleur d’une cuisinière à gaz à une sorte de casque placé sur la tête. Mais c’est Léon Thouillet qui a rendu le principe du séchage plus simple et aboutir au sèche-cheveu tel qu’il est aujourd’hui.  

Cet instrument pour sécher la chevelure est un véritable bijou de la technologie. Pour fonctionner, il s’appuie sur l’effet Joule accompagné d’un mécanisme constitué d’une hélice aspirant l’air d’un côté pour la renvoyer de l’autre. Ce dispositif est rendu possible grâce à deux fils électriques très fins qui agissent en tant que résistance. Ceux-ci vont alors chauffer l’air qui traverse le corps de l’appareil, ce qui explique la chaleur expulsée par l’appareil. Cet air chauffé va ensuite servir à évaporer plus rapidement l’eau qui est retenue dans les cheveux.

Les modèles de sèche-cheveux d’aujourd’hui sont variés et leur rendu est meilleur. Cependant, son utilisation demande toutefois des mesures de sécurité à respecter bien que les fabrications actuelles soient mieux sécurisées. De ce fait, il est vivement recommandé de l’utiliser loin d’une source d’eau. Cela est d’autant plus valable quand il est utilisé dans une salle de bain, l’endroit le plus courant où il est employé. Enfin, il est important que l’entrée ou la sortie d’air de l’appareil ne soit pas obstruée. Cela risquerait de trop chauffer ses composants et de l’endommager sévèrement.  

Comment le choisir ?

Sur le commerce, trouver le meilleur appareil n’est pas toujours simple quand celui-ci se présente dans différent modèle et à différent prix. Ce problème vaut également pour les sèche-cheveux qui existe dans de nombreuses variantes et qui est proposé à des prix inégaux. Pour cette raison, tenir quelques critères en compte est nécessaire pour effectuer le meilleur choix de cet appareil de thermobrossage.   

  • L’usage de l’appareil :

A priori, cela peut paraître bête, mais déterminer l’utilisation du matériel constitue toujours une bonne base au moment d’en choisir un. En effet, il existe des modèles plus perfectionnés que d’autres, mais aussi plus cher. Donc, pour un usage domestique, il est préférable de choisir les modèles standards. Par contre, à des fins professionnels, les modèles de gamme supérieurs constituent une valeur sûre.

  • La température et la puissance, des caractéristiques importantes pour un séchoir à cheveux :

Ce sont des critères qu’il ne faut pas sous-estimer au moment de choisir un matériel pour sécher la chevelure. La plupart des modèles proposent une puissance variant entre 1200 et 1400 watts et convient à une utilisation ponctuelle. Pour les appareils supérieurs à 2000 watts, ils sont particulièrement destinés à des utilisations professionnelles comme en salon de coiffure. Les experts préconisent aussi les sécheurs à cheveux qui sont équipés d’un moteur « AC ». Ce sont les modèles qui proposent de meilleures performances et qui sont plus solides. Les moteurs « DC » sont par contre moins chers et moins solides en matière de durée de vie.

  • Le flux d’air :

Cette caractéristique permet également de déterminer la puissance de l’appareil et sa gamme. Il s’agit du variateur du débit d’air expulsé et de la température de celui-ci. Pour une utilisation professionnelle, il convient de choisir les modèles qui proposent au moins 3 niveaux d’air et de température. Certaines variantes disposent également de la fonction « turbo » et d’autres fonctionnalités pour ceux qui souhaitent un séchage rapide.

Quels sont les avantages de son utilisation ?

Après la paire de ciseaux, le sèche-cheveux est l’accessoire incontournable des coiffeurs. Pour cause, les avantages à l’utilisation de celui-ci sont nombreux, le rendant ainsi comme étant le matériel de coiffure incontournable :

  • Il optimise la brillance de la chevelure

Le brushing peut optimiser la brillance d’une chevelure, car sa chaleur peut resserrer les écailles et atténuer l’effet mousseux de celle-ci.

  • Un outil rapide et pratique

Le sèche-cheveux pour la coiffure se montre également intéressant par son côté pratique. Comme son nom le précise, il sèche la chevelure, et il le fait plus rapidement qu’à l’air libre.

  • Il rend la chevelure plus volumineuse

L’air chaud soufflé par l’appareil permet aux cheveux de gagner en épaisseur, ce qui convient parfaitement aux crinières lisses.  

  • Il convient aux cheveux colorés et il limite la pigmentation

L’air chaud aide aussi au maintien de la coloration des cheveux et lui procure une meilleure protection. Comme cité plus haut, il referme les écailles, et cela contribue à moins dépigmenter la chevelure.   

Comment acheter un sèche-cheveux ?

Le sèche-cheveux est un appareil très courant et il est disponible dans de nombreux points de vente. L’avantage de se le procurer dans les magasins physiques c’est la possibilité de le tester en main. En revanche, sur Internet, les tests et les comparatifs permettent de mieux connaître l’appareil. Ainsi, en choisissant la deuxième méthode, choisir le modèle à acquérir devient alors plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *